vide-tête, vide-poche.

 

À chaque fois que j’ouvre un blog, je réfléchis à l’aspect thématique de celui-ci. Il faut qu’il y ait une cohérence, un fil conducteur. La première fois, c’était les bons plans, la deuxième fois c’était le féminisme, une autre fois encore, c’était la mode. Depuis mon arrivée sur les réseaux sociaux, soit environ 6-7 ans en arrière, j’ai dû ouvrir une dizaine de blogs, sans jamais réussir à le tenir plus de quelques mois. Tout ça à cause mon faux perfectionnisme et ce besoin de cohérence.

Mais si j’avais simplement envie d’écrire sur des choses que j’aime? Qui me ressemblent? Et si je voulais juste écrire sans chercher à voir plus loin? Et si ? Et si? Et bien peut-être qu’il est temps, maintenant. Un peu de régularité dans mon désordre ne me ferait pas de mal. Un peu plus de photos, un peu plus de moi, un peu moins d’exigences. Ne pas me fixer d’objectifs trop précis, je pense que c’est ça la clé.

Des voyages, des pensées, des moments de vie, des coups de gueule -parce qu’il en faut- et surtout, beaucoup beaucoup de douceur. En espérant que vous réussirez à découvrir un peu mieux mon univers au travers des articles qui suivront, je vous embrasse très fort et je me réjoui de commencer cette nouvelle aventure. Penser Margaret, finalement, c’est penser autrement.

 

logoooo

Publicités